Spécial jeunesse : ce que vous pouvez faire pour notre air

Le terme « smog » est un mot-valise résultant de l’amalgame des mots « smoke » (fumée) et « fog » (brouillard). Le smog se forme lorsque les polluants et les particules fines réagissent sous les rayons du soleil.

Le smog contient de nombreux polluants dont les plus dangereux pour la santé et l'environnement sont les émanations des voitures, des camions et d'autres engins mus au carburant, tel que l'essence. La vaporisation de produits chimiques, les peintures à l'huile, la poussière et d’autres particules fines provenant des usines et des chantiers de construction aggravent le problème. Lorsqu’un bulletin spécial sur la qualité de l’air ou un avis de smog et sur la qualité de l’air sont diffusés à la radio ou à la télévision, cela signifie que la qualité de l'air sera mauvaise pendant la journée.

Le smog peut irriter les yeux, le nez et la gorge, et provoquer une gêne respiratoire, surtout quand on est très actif à l'extérieur. Si tu as de l'asthme, une bronchite ou une allergie, le smog peut aggraver ton état.

Le gouvernement de l'Ontario, d'autres gouvernements et de nombreux organismes environnementaux déploient de nombreuses mesures pour assainir notre air. Mais nous avons tous notre part à jouer. Voici ce que tu peux faire chaque jour pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons :

  1. Va à l'école à pied ou en vélo
    Ne te fais pas conduire si l’endroit où tu dois aller est accessible à pied ou à vélo. Invite tes parents à t’accompagner, c’est un excellent exercice. Le smog est en grande partie causé par les gaz d'échappement des voitures, des camions et des autobus. Moins il y aura des véhicules sur les routes, meilleure sera la qualité de l'air.
  2. Encourage tes parents à conduire de façon écologique
    Fais du covoiturage pour te rendre aux activités de sport ou à d'autres événements. Rappelle à tes parents de bien entretenir leur auto. Un véhicule bien réglé consomme moins d'essence et pollue moins. Demande-leur d’éteindre le moteur à l’arrêt. Dis-leur qu’un moteur qui tourne au ralenti pendant une minute consomme plus d'essence qu'il n'en faut pour le faire démarrer.
  3. Éteins la lumière
    La production d'électricité est une source de smog, alors, pense à éteindre la lumière quand tu sors d’une pièce et monter le thermostat du climatiseur de quelques degrés, en particulier, s’il n’y aura personne à la maison de toute la journée.
  4. N’utilise pas de bombe aérosol ou de nettoyant chimique
    Les laques pour cheveux, bombes anti-moustiques, les désodorisants d’intérieur et même les dissolvants à ongles contiennent des produits chimiques polluants. Suggère aux membres de la famille d'utiliser d’autres produits à la place, p. ex., un déodorant à bille, en bâton ou en crème.

Voici ce que tu peux faire en cas d’alerte à la qualité de l’air ou d’avis de smog et sur la qualité de l’air :

  1. Reste à l’intérieur
    Si tu dois absolument sortir, évite les rues où il y a beaucoup de circulation, surtout aux heures de pointe. Reste à l'intérieur; tu peux faire tes devoirs, jouer à des jeux ou regarder un film.
  2. Demande aux fumeurs d’éteindre leur cigarette
    En plus d’être nuisible pour la santé, fumer aggrave la pollution. Les jours où la qualité de l'air est mauvaise, la fumée de cigarette peut déclencher des crises d'asthme et d'allergie plus rapidement. Demande aux membres de ta famille ou aux invités d’avoir l’amabilité de ne pas fumer.
  3. Ne tonds pas la pelouse
    Sais-tu que les petites tondeuses et les souffleuses à feuilles à essence polluent autant que les voitures? Si tondre la pelouse fait partie de tes tâches, dis à tes parents qu'il vaut mieux remettre cette corvée à un autre jour si l'air est déjà pollué.
  4. Évite de cuisiner
    Toute combustion contribue au smog. Alors, pourquoi ne pas proposer à tes parents de servir des salades et autres plats froids – idéal pendant les chaudes journées d’été!

Pour en savoir plus, contactez :