Catégories de la CAS et messages de santé

Cote air santé catégories, valeurs et couleurs associées
Cote air santé catégories et valeurs
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
+
Risque faible
(1 - 3)
Risque modéré
(4 - 6)
Risque élevé
(7 - 10)
Risque très élevé
 
Les messages pour les personnes vulnérables et la population générale pour chaque catégorie de risque
Niveau de risque Cote air santé Messages relatifs à la santé
Population vulnérable* Population générale
Faible 1 - 3 Poursuivez vos activités habituelles en plein air. Qualité de l’air idéale pour les activités physiques de plein air.
Modéré 4 - 6 Songez à réduire ou à reporter les activités physiques intenses en plein air si vous éprouvez des symptômes. Nul besoin de modifier vos activités habituelles en plein air à moins d'éprouver des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Élevé 7 - 10 Réduisez ou reportez vos activités physiques intenses en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également modérer leurs activités. Songez à réduire ou à reporter vos activités physiques intenses en plein air si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Très élevé Supérieur à 10 Évitez les activités physiques intenses en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient aussi éviter de faire des efforts physiques intenses. Réduisez ou reportez vos activités physiques intenses en plein air, particulièrement si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.

* Les personnes qui ont des problèmes cardiaques ou respiratoires courent davantage de risques. Suivez les conseils habituels de votre médecin sur l’activité physique et la façon de gérer votre état de santé.

Messages santé pour les avis de smog et de qualité de l’air

  1. Éloignez-vous des endroits où circulent les voitures.

    Autant que possible, réduisez au minimum le temps que vous passez dans les endroits où la pollution peut être élevée, tels que les rues très passantes pendant les heures de pointe et les zones industrielles, particulièrement quand vous faites de l’exercice.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables, Outdoor workers, Outdoor Enthusiasts

  2. Restez à l’intérieur, dans un endroit muni d’un climatiseur central.

    Les personnes à risque pourraient trouver un endroit climatisé qu’elles pourraient utiliser quand la Cote air santé (CAS) approche de 7 ou quand il est prévu qu’elle approchera de 7 ou sera plus élevée.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  3. Prévoyez d’avoir les médicaments dont vous avez besoin.

    Si vous souffrez d’une maladie chronique, prévoyez d’avoir les médicaments qui vous sont prescrits et d’en avoir au moins pour cinq jours. Concevez un plan avec votre fournisseur de soins pour voir ce que vous devriez faire pour prendre soin de votre santé quand l’air est de mauvaise qualité.

    Public ciblé : personnes vulnérables.

  4. Réduisez les activités épuisantes.

    Quand vous êtes à l’extérieur, si votre respiration devient difficile ou vous gêne, cessez ou réduisez les activités physiques épuisantes. Si vous avez le nez, la gorge ou les yeux irrités, ou si vous avez du mal à respirer ou manifestez d’autres symptômes d’une gêne des voies respiratoires, vous devriez réduire votre exposition à l’air pollué.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

Messages santé pour les avis de smog, les avis de qualité de l’air et les bulletins spéciaux sur la qualité de l’air

  1. Évitez les endroits pollués par les émissions des véhicules et des usines.

    Vous pouvez réduire votre exposition à l’air pollué en évitant autant que possible les endroits d’où provient cette pollution, par exemple les routes très passantes et les zones où la circulation est dense.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables, personnes qui travaillent à l’extérieur, amateurs de plein air

  2. Éliminez la pollution de l’air à l’intérieur.

    Éliminez les sources de pollution comme la fumée du tabac et empêchez autant que possible les polluants de l’air extérieur de s’introduire chez vous, en remplaçant le filtre de votre appareil de chauffage et de votre climatiseur central tous les trois mois.

    Public ciblé : grand public.

  3. Vérifiez les prévisions météorologiques.

    Pensez à l’air! Écoutez ou lisez les bulletins de la météo et les alertes. Vous saurez ainsi quand vous devez prendre des précautions supplémentaires.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  4. Les personnes atteintes d’une maladie cardio-vasculaire peuvent être particulièrement sensibles à la pollution de l’air.

    Les personnes atteintes d’une maladie cardio-vasculaire peuvent être particulièrement sensibles à la pollution de l’air. Elles ressentent généralement plus vite et plus durement les effets de la pollution que d’autres personnes. La pollution de l’air peut aggraver leur maladie. Quand leur maladie est aggravée, elles doivent souvent prendre plus de médicaments et se rendre plus souvent chez leur médecin ou aux urgences ou à l’hôpital.

    Public ciblé : personnes atteintes d’une maladie cardio-vasculaire.

  5. Les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire peuvent être particulièrement sensibles à la pollution de l’air.

    Les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire comme l’asthme et la BPCO peuvent être particulièrement sensibles à la pollution de l’air. Elles ressentent généralement plus vite et plus durement les effets de la pollution que d’autres personnes. La pollution de l’air peut aggraver leur maladie. Quand leur maladie est aggravée, elles doivent souvent prendre plus de médicaments et se rendre plus souvent chez leur médecin ou aux urgences ou à l’hôpital.

    Public ciblé : personnes atteintes d’une maladie pulmonaire.

  6. Les enfants et les adolescents peuvent courir un risque accru.

    Les enfants et les adolescents sont exposés à un risque accru, parce qu’ils passent souvent plus de temps à être physiquement actifs à l’extérieur. Les jeunes sont plus susceptibles d’avoir de l’asthme et leurs poumons sont encore en voie de développement.

    Public ciblé : les enfants.

  7. Les personnes âgées peuvent être plus sensibles à la pollution de l’air.

    Les personnes d’un âge avancé souffrent parfois plus de la pollution de l’air, peut-être parce qu’elles risquent davantage d’être déjà atteintes d’une maladie pulmonaire ou cardio-vasculaire.

    Public ciblé : les personnes âgées.

  8. Planifiez vos exercices physiques de manière à réduire au minimum votre exposition à la pollution de l’air.

    Quel que soit leur âge, les personnes physiquement actives, qui font de l’exercice ou travaillent à l’extérieur, courent un risque accru de souffrir des effets de la pollution de l’air. Planifiez vos activités physiques à l’extérieur en fonction de la Cote air santé.

    Public ciblé : amateurs de plein air, personnes qui travaillent à l’extérieur

  9. Réduisez votre consommation d’énergie.

    Réglez votre climatiseur à une température plus élevée et éteignez les lumières, les ordinateurs et les autres appareils électriques quand vous ne les utilisez pas.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  10. Prêtez attention aux symptômes

    Si vous prenez des médicaments ou avez des problèmes de santé, écoutez bien vos symptômes et faites une pause s’il le faut.

    Public ciblé : personnes vulnérables.

  11. Redoublez de prudence pour ce qui est des enfants et des personnes âgées.

    L’exposition à la pollution de l’air est une préoccupation particulière pour les enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes, entre autres, d’une maladie pulmonaire ou cardio-vasculaire.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  12. Utilisez moins votre véhicule automobile.

    Vous pouvez aider à réduire la pollution de l’air en laissant votre voiture chez vous et en marchant ou en utilisant d’autres modes de transport comme le vélo, le covoiturage et les transports en commun.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  13. Évitez d’utiliser les appareils fonctionnant à l’essence.

    Évitez d’utiliser les appareils fonctionnant à l’essence, tels que les tondeuses à gazon. Cela vous aidera à réduire la pollution atmosphérique.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  14. Brûlez le moins de bois possible.

    Vous pouvez réduire la pollution de l’air en réduisant au minimum la quantité de bois que vous brûlez à l’extérieur dans votre foyer et en ne brûlant que du bois sec.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  15. Évitez les produits chimiques qui dégradent la qualité de l’air.

    Évitez d’utiliser chez vous des produits chimiques qui pourraient dégrader la qualité de l’air à l’intérieur. Optez pour des nettoyants, des peintures, des produits de finition et des colles moins dangereux pour la santé. Choisissez les produits portant les mots « Sans COV », « Zéro COV » ou « Teneur réduite en COV ».

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

Messages santé se rapportant aux incendies de forêt et à la pollution par la fumée

  1. Restez à l’intérieur si vous avez du mal à respirer

    Restez à l’intérieur si vous avez du mal à respirer. Trouvez un endroit frais et bien aéré. Les filtres à air et les climatiseurs d’air qui rafraîchissent les pièces peuvent aider. Si vous ouvrez les fenêtres, vous pourriez laisser entrer de l’air pollué. Si votre maison n’est pas climatisée, songez à vous rendre dans un lieu public climatisé (p. ex., une bibliothèque, un centre commercial ou un centre de loisirs).

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables

  2. Veillez à ce qu’il ne fasse pas trop chaud chez vous.

    Si votre maison n’est pas climatisée, veillez à ce qu’il n’y fasse pas trop chaud quand les portes et les fenêtres sont fermées pour que la fumée ne pénètre pas chez vous. L’exposition à une chaleur intense peut aussi vous rendre malade.

    Public ciblé : grand public.

  3. Porter un masque n’est pas la meilleure façon de se protéger contre la fumée.

    En général, porter un masque n’est pas le meilleur moyen de se protéger contre la fumée. En fait, cela peut créer une fausse impression de sécurité, ce qui peut nous encourager à faire plus d’activité physique et à passer plus de temps à l’extérieur, ce qui se traduit par une exposition accrue à la fumée. Les masques peuvent aussi gêner la respiration.

    Public ciblé : grand public, personnes vulnérables